Rechercher

Trucs et astuces pour stimuler votre compagnon!







La stimulation mentale est importante pour combler les différents besoins de nos chiens. Ces besoins sont l’exercice physique, les activités sociales, vocales, masticatoires et mentales. En d’autres mots, une promenade par jour n’est pas suffisante pour fatiguer notre chien ni répondre à ses besoins. Évidemment vous aurez remarqué que chaque chien exprime leurs besoins différemment. Par exemple, je remarque que mon chien Victor (type Pitbull) est assez vocal lors du jeu alors qu’Isha (nordique) passe beaucoup de temps à l’extérieur à creuser pour sentir toutes (mais vraiment toutes) les odeurs. En fonction de nos observations, on peut adapter les activités qu’on propose à nos chiens pour combler leurs besoins plus particuliers. Le but de cet article est donc de vous aider à comprendre votre chien et de vous aider à combler ses besoins. Je vous propose différentes activités à intégrer dans votre routine qui peuvent vraiment faire une différence pour vous, votre chien et votre mobilier !


Première étape

Pour débuter, la nourriture de notre chien devrait être servie à différents moments de la journée et non être disponible en tout temps. Ainsi, on s’assure de garder une motivation envers la nourriture car le chien n’aura pas envie de travailler pour des croquettes s’il a un bol à disposition. Ensuite, les portions devraient être servies entièrement dans des jouets et casse-têtes pour augmenter la dépense énergétique du chien autant au niveau physique que mental. Il existe une panoplie de jouets interactifs et d’objets pour distribuer la nourriture. Ils ont tous différents niveaux de difficulté et il est important de choisir le bon jouet pour son chien afin qu’il ne se démotive pas avant d’avoir tout mangé.

Voici mes trucs pour les chiens moins motivés à travailler pour leur nourriture :


Prioriser les jouets avec une grande ouverture comme un bol ralentisseur, un WestPaw Toppl, un tapis de fouille, un sabot de vache, une balle distributrice ou un Lickimat (tapis de léchage).


Faire des ajouts surtout pour les premières fois (ou en tout temps) pour augmenter l’intérêt du chien. Par exemple, dans le bol ralentisseur ou un tapis de fouille, on peut ajouter nos fonds de sacs de récompense (vous savez la petite poudre qu’on ne sait jamais quoi faire avec). Pour les jouets à farcir (Kongs, West Paw, sabots, etc.) je recommande de mettre quelque chose de très alléchant dans le fond du jouet et sur le dessus. Ainsi, le chien sera motivé à commencer à manger et à se rendre jusqu’au fond du jouet. Pour les fines gueules, la Tripett est irrésistible.. Il s’agit d’abats d’animaux (il y a différentes “saveurs”) dont l’odeur est peu ragoutante pour nous les humains, mais les chiens en raffolent !


Autres ajouts délicieux à essayer :


  • Beurre d’arachide

  • Bouillon

  • Aliments lyophilisés

  • Huile de poisson

  • Patte de canard ou de poulet (crue ou déshydratée)

  • Aile de canard